Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 août 2019 5 16 /08 /août /2019 09:17

On connaissait Danielle Vienney. Maintenant, il faudra compter avec Claire Dyvenne. En effet, la poétesse a choisi cette anagramme alors qu’elle publie depuis 1983 sous le nom de Danielle Vienney. Une envie irrépressible de changer l'ordre de ses lettres... L'ordre des choses ?

Un parcours littéraire éloquent :
Chevalier des Palmes Académiques, médaille d’or de la Renaissance Française, prix Marcel Grancher, prix Jacques Prévert

Claire Dyvenne salon du livre, Gellin 2019

Claire Dyvenne salon du livre, Gellin 2019

En 2018, lors de son dernier passage au salon de Gellin, elle disait qu'elle était intéressée par la poésie depuis l’âge de douze ans lorsqu'elle était à Madagascar, et que notamment c’était la musique qui la guidait dans cette activité.
Car Danielle Vienney a beaucoup voyagé : Le
Sénégal, le Congo, l'Angola, la Colombie Britannique, le Venezuela… Des voyages qui ont alimenté sa poésie ..
L'auteure réalise des cartes-poèmes en collaboration avec des peintres qu'elle apprécie beaucoup comme Nicole Médoux, Pierre Duc, Gilbert Giboudeau, Philippe Marle.
Sans faire redondance, les illustrations complètent à merveille ces poémes.
Danielle Vienney utilise souvent l’humour et le double langage. Un moyen de parler avec légèreté de choses graves.

En 2014, elle publie son huitième recueil «  Tout entière à ces choses « , 55 poèmes avec la participation de Martine Salendre un pastelliste. .

 

Divine Dyvenne : "vers l’infini sur les ailes de l’imaginaire "

Danielle Vienney, alias Claire Dyvenne était présente au salon du livre comtois de Gellin le dimanche 11 août 2019 pour dédicacer son dernier ouvrage "L'internet, c'est pas net". Un livre qui parle des millions de messages plus alléchants les uns que les autres, échangés sur la toile. Avec humour, l'auteure rédige un récit coloré d'anecdotes ; le lecteur devra apprendre à déjouer les pièges... Avec Claire Dyvenne, sur la toile, il s'agira de montrer "patte blanche"...
 

Divine Dyvenne : "vers l’infini sur les ailes de l’imaginaire "

André Besson dit de Danielle Vienney : "... elle sait entraîner le lecteur «vers l’infini sur les ailes de l’imaginaire »…

Pour retrouver l'auteure...

sa page Facebook

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de salon-du-livre-gellin
  • : Activité culturelle en milieu rural. Salon du livre de Gellin. Littérature
  • Contact

Recherche