Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2019 1 02 /09 /septembre /2019 07:47

Michèle Beley a découvert ses « capacités de magnétiseuse », il y a plus de 25 ans à son grand étonnement ! Et elle était loin d’imaginer qu’un jour, elle en ferait son métier !. Elle exerce sur les personnes et les animaux à Longvic, à côté de Dijon

Mais l’auteure a une deuxième activité : l’écriture. Elle écrit pour parler du magnétisme. Ainsi en novembre 2005, elle publiait son premier roman d’écriture automatique : "La lumière dans la nuit ou le cahier brûlant" aux éditions Amalthée. Cet ouvrage  a été réédité aux éditions du Hérisson en 2015.
C’est un roman ésotérique rédigé à partir de messages reçus en écriture automatique. Ainsi, le lecteur assiste à une véritable transformation intérieure de l'héroïne sur un chemin semé de manifestations très étranges...

Et puis en 2011, Michèle Beley a donné une suite au premier ouvrage : "Et qu'ainsi soit-il". Drogues, prostitution, rêves ou réalités, forces obscures, sorcellerie sont les ingrédients de ce livre... Un ouvrage plus rythmé selon les dires de l’auteure et des lecteurs.

Cette année, au salon, Michèle Beley venait dédicacer son cinquième livre jeunesse, « Déborah, petite fée de l’étang » . Un conte à lire et à colorier, illustré par l’auteure et dédié à sa petite fille Déborah.

Lors d’un pique-nique au bord d’un étang avec ses parents, Déborah est impressionnée par les nombreux champignons (qu’il ne faut surtout pas toucher !) qu’elle admire sur son chemin au point d’en rêver et… de se retrouver au pays des champignons avec son fidèle chien Tipi…

Pour retrouver l'auteure sur :

son site web

son blog

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de salon-du-livre-gellin
  • : Activité culturelle en milieu rural. Salon du livre de Gellin. Littérature
  • Contact

Recherche