Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 09:31

Gilles Galliot est âgé de 49 ans. Il vit dans un petit village proche de Besançon, là où il est né. Après des études de droit, il travaille dans la fonction publique. Profondément attaché à ses racines comtoises, il a écrit quatre ouvrages dans lesquels il dépeint les paysages de Franche-Comté et parlent avec beaucoup de passion des autochtones.

 

galliot00001.jpg

 

 

- Comment êtes-vous venu à l’écriture ?

- J’ai toujours eu envie d’écrire. Mais je n’avais guère le temps de me consacrer à cette activité. J’étais beaucoup pris par mes engagements associatifs. En fait, une opération chirurgicale des ligaments croisés m’a obligé à rester de longs mois à la maison. Aussi l’occasion était belle pour commencer à écrire mon premier roman : La ferme de l’oubli. Ce livre fut publié en 2006.

 

- De quoi parle ce premier roman ?

- Cette histoire est inspirée d’un fait réel. Elle raconte la vie, les amours des habitants d’un village du Haut Doubs. 

 

galliot00002.jpg

 


- Par la suite vous avez écrit d’autres ouvrages, lesquels ?

- En 2008, j’ai publié Racontotes et comtoiseries de nos villages, c’est un recueil d’histoires que les anciens racontaient avant que n’existe la télévision ! En 2009, j’ai édité un livre sur la cuisine intitulé Mes recettes comtoises. J’ai voulu ainsi rendre hommage à ma grand-mère qui était cuisinière. Enfin en 2011, j’ai voulu donner une suite à mon premier roman en publiant Le mystère du Lac Perdu.

 

- Y a-t-il un auteur qui vous a inspiré ?

- Oui, André Besson.

 

- Avez un projet ?

- Oui, en ce moment j’écris des nouvelles comtoises, des petites anecdotes sur la région, un ouvrage qui sera publié en 2013.

Partager cet article

Repost 0
Published by salon-du-livre-gellin
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de salon-du-livre-gellin
  • : Activité culturelle en milieu rural.
  • Contact

Recherche