Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 16:41

Marie-Thérèse Renaud  est franc-comtoise avec cependant des attaches lorraines et méridionales. On retrouve dans ses romans son goût pour les voyages et son instatiable curiosité…

Petite bibliographie
 :
- Raconte-moi grand mère, Editions Cabédita en 2003
- La chaine cassée, Editions Cêtre en 2004
- Une femme entre parenthèses, Editions Sekoya en 2005
- Mieux vivre la vieillesse, Editions de l’Atelier en 2006
- Les heures comtoises de Sully Prudhomme, Editions Cabédita en 2007
- …car elle arrive toujours, Editions de la Boucle en 2011

renaud001

Comment avez-vous découvert le salon de Gellin et qu’est-ce qui vous a poussé à y participer ?
J’ai été contactée par M. Méchié.

 

Comment êtes-vous venu à l’écriture ? Quel est votre parcours d’écrivain ?
J’ai toujours eu envie d’écrire, d’inventer des histoires mais j’étais journaliste à l’Est républicain et il m’était impossible de faire deux métiers en même temps : celui de journaliste et celui d’écrivain. Les personnages de mes romans m’habitent et il faut leur laisser de la place. Aussi, à la fin de ma carrière de journaliste, c’est donc naturellement que je suis venue à l’écriture. J’ai publié mon premier roman en 2003. J’ai écrit cinq romans, trois récits de vie et un documentaire.

Le métier de journaliste et celui d’écrivain exigent un travail d’écriture, est-ce la même chose ?
Cela n’a rien à voir. Un journaliste écrit des articles, il relate des faits et doit répondre à des questions précises : où cela s’est-il passé ? quand cela s’est-il produit ? Qui est concerné par ce fait divers ? etc. L’écrivain, lui n’écrit pas dans l’urgence, il s’imprègne de ses personnages, les fait vivre et il raconte une histoire.

Quel est votre livre préféré et celui qui vous a le plus marqué ? Pourquoi ?
Ah ! c’est difficile de répondre… Disons que j’ai un faible pour mes romans.

Avez-vous un projet d’écriture ?
Oui, un nouveau livre est programmé, le thème sera la paternité.

Partager cet article

Repost 0
Published by salon-du-livre-gellin
commenter cet article

commentaires